Impressions d'Ardenne 2020

Mis à jour : 28 déc. 2020

« C’èst co l’dérin côp kè djè m’lêsse adîre pa l’kerè : ‘Si t’plo agritchtè lès lumîres ô clotchî, çu srit lu pu bê dès Noyè, i gnè rin k’twè ki pu î arrivè, èt tchik èt tchak…’

N’apêtche kè djè su trop jusse kand min.me ! »


« C’est encore la dernière fois que je me laisse convaincre par le curé : ‘Si tu pouvais agripper les lumières au clocher, ce serait le plus beau des Noël, il n’y a rien que toi qui peut y arriver, et en veux-tu, en voilà…’

N’empêche que je suis trop juste quand même ! »


Laurent Dabe



"C't'année-ci, po Noyè, d'ju n'rucîrant nin l'famil', ça fè k'ju dvrant no fârci dol dinde tote lu smin.ne !

D'ju n'aurant pon d'mèsse du mînut èt donc pon du p'tite gote après !

Ponye ku c'èst insi, po courronè l'tot, gn-aurait pon d'sapin non pu, lu gurzalî n'aurait qu'a l'fér !

S'srè co ça du spôrgnè !"

Vivmint l'pencosse !


Cette année-ci, pour Noël, nous ne recevrons pas la famille, ça fait que nous devrons nous farcir de la dinde toute la semaine !

Nous n'aurons pas de messe de minuit et donc pas de petite goutte après !

Puisque c'est ainsi, pour couronner le tout, il n'y aura pas de sapin non plus, le groseiller n'a qu'a le faire !

Ce sera encore ça d'épargné !

Vivement la Pentecôte !


Jean-Marc Servais






48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout